Gibmedia

Le micro-paiement : simple tendance ou véritable révolution ?

le 15 décembre 2014 dans Micro-paiement & Paiement par Gibmedia

Avenir du micro-paiement

L’explosion des terminaux mobiles (téléphones, smartphones, tablettes…) entraîne une multitude de nouveaux usages dans notre quotidien. Plus de 30% des particuliers en France se connectent à internet depuis leur mobile, contre 23% dans l’UE.*

L’internet mobile génère aujourd’hui une économie numérique florissante où les transactions de faibles montants (de quelques centimes à quelques euros), représentent une partie importante des transactions d’achats. Les solutions de micro-paiement simples et rapides à mettre en place se sont donc imposées.


« Les éditeurs qui auparavant utilisaient la publicité pour monétiser leur audience, ont aujourd’hui recours aux solutions de micro-paiement qui en plus d’être efficaces et rentables, sont simples d’utilisation.» Loïc Jauson, Directeur Général chez Gibmedia.

Une solution de paiement pour les contenus de loisir et d’actualité

Plébiscité par les internautes dans les secteurs de la musique et des jeux en ligne, le micro-paiement dispose d’un fort potentiel de développement dans le secteur des médias d’information pour accéder aussi bien à des articles, des newsletters, des archives, qu’à la presse quotidienne. Dans ce secteur en pleine restructuration, le micro-paiement permet alors de satisfaire autant les personnes qui réalisent un achat ponctuel que celles qui privilégient l’abonnement.

Le micro-paiement, solution d’avenir

Pratiques et sécurisées, les solutions de micro-paiement génèrent la confiance des internautes. Elles deviennent alors déterminantes dans le taux de conversion d’un achat en ligne et représentent un véritable levier pour augmenter les transactions.

Une chose est sûre, dans un marché de contenus numériques qui devrait atteindre les 29 milliards d’euros en Europe en 2017**, le micro-paiement s’annonce prometteur. En effet, selon une étude publiée par Jupiner Research, la conversion en achat via un paiement sur facture opérateur est 10 à 14 fois* plus élevée qu’avec un paiement par carte bancaire.

Avec l’émergence de nouveaux modèles économiques, comme le fut le modèle freemium, d’autres solutions innovantes de paiement verront le jour pour répondre aux exigences monétiques du commerce en ligne et convaincre de futurs consommateurs. Les utilisateurs deviendront à leur tour prescripteurs et l’avancée de secteurs tels que les médias et la télé connectée permettront d’installer durablement le micro-paiement au cœur du quotidien des consommateurs.

En savoir plus sur l’offre complète de Gibmedia

* Source Observatoire du numérique – Résultat de l’enquête 2013
** Source Jupiner Research – Décembre 2013

Laisser un commentaire